Boufféré : La maison médicale Aloïs inaugurée !

Professionnels de santé, élus, commerçants, présidents d’association, acteurs locaux de Boufféré, de Montaigu-Vendée et de Terres de Montaigu se sont réunis, ce vendredi 5 juillet, avec l’entreprise C3P pour inaugurer la maison médicale de Boufféré.

« C’est l’aboutissement de 5 années de travail que nous fêtons ce soir » c’est par ces mots que Florent Limouzin, maire délégué de Boufféré, a accueilli les 130 personnes réunies pour l’inauguration de la maison médicale de Boufféré qui a ouvert ses portes il y a quelques semaines.

En effet, ce projet, qui était au coeur des engagements du mandat, est d’abord né d’une volonté d’accueillir et de stabiliser la présence de professionnels de santé dans la commune. Ce défi de l’attractivité médicale, que rencontrent beaucoup de territoires en France, a rapidement été partagé avec les professionnels locaux, en premier chef le médecin Philippe Martin, et avec la Communauté de communes Terres de Montaigu qui s’était engagée la démarche d’élaboration du Contrat Local de Santé (CLS : plan d’actions détaillé sur les problématiques de santé du territoire intercommunal).

Une ambition forte et une collaboration inédite pour un projet de santé sur mesure

Afin d’aboutir à un projet de santé, la commune de Boufféré a missionné le cabinet Hippocrate Développement pour accompagner les professionnels de santé à le construire ensemble. Cette réflexion a abouti à la rédaction d’un projet de santé « sur-mesure » et à la création de l’association des professionnels de santé « Aloïs ». C’est alors que le projet de construction d’un bâtiment, d’une maison médicale pour se regrouper, est devenue évident.

Avec à l’esprit les exigences d’aménagements, inscrites dans le PLUi, il fallait que cette maison médicale s’installe au centre de la commune et qu’elle consomme peu d’espace.

Ce sont les raisons pour lesquelles, c’est un terrain rue des Margelles qui a été vendu à l’entreprise locale C3P, sélectionnée après appel à projet. C3P a donc construit, en l’espace d’une année de travaux, une maison médicale à deux niveaux et l’entreprise Girardeau, le parking qui sera mutualisé avec le restaurant scolaire, le périscolaire et l’Ephad.

Chacun des professionnels s’est positionné pour louer ou acheter son cabinet. La commune, elle, est propriétaire, pour un montant de 257 000€, de la partie de 115 m2 réservée aux médecins.

De nombreuses spécialités présentes

A la maison médicale, baptisée « Aloïs » du nom de l’association des professionnels, on trouvera donc notamment : un cabinet de médecins, deux psychologues, un ostéopathe, une orthophoniste, deux infirmières, un podologue, trois kinésithérapeutes et deux ophtalmologues.

« Cette réalisation s’inscrit pleinement dans la vision partagée à l’échelle intercommunale pour faire en sorte que nos habitants puissent se soigner à proximité et attirer des professionnels de santé. Ce sont les objectifs du Contrat Local de Santé (CLS), réalisé sous le pilotage de Francis Breton, vice-président en charge de ses questions à Terres de Montaigu. Accompagner les communes dans ce type de projet fait partie des actions que comporte le CLS » conclu Antoine Chéreau, Président de Terres de Montaigu, communauté de communes Montaigu-Rocheservière.

La majorité des professionnels s’installera dans la maison médicale qui sera tout à fait complète en fin d’année.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×