Budget

Conseil Municipal
Lors du conseil municipal du 9 février 2021, consacré au vote du budget de l’année 2021, Florent Limouzin, maire de Montaigu-Vendée a défendu un budget sain, construit pour assurer une relance offensive : une relance pour le pouvoir d’achat des ménages, une relance financièrement solide, et une relance par l’investissement massif et durable.

Avec près de 22,3 millions d’euros, le montant des investissements se veut être un acte fort. Plus de 60% de cette somme couvrira deux grandes priorités du mandat : le logement et une croissance durable.

Infographie : budget municipal 2021 Montaigu-Vendée

 

Une relance pour le pouvoir d’achat des ménages

La stabilité des impôts

L’État a décidé une quasi stabilité des bases fiscales (+0.2%), Terres de Montaigu n’a augmenté aucun de ses taux et la ville de Montaigu-Vendée fait de même en maintenant inchangés ses taux cibles en 2021.

  • Taxe d’habitation (TH) : 19.86%
  • Taxe foncière sur les propriétés bâties (TFB) : 17.76%
  • Taxe foncière sur les propriétés non bâties (TFNB) : 49.43%).

Une taxe d’habitation quasi supprimée

80% des habitants de Montaigu Vendée ne paient plus de taxe d’habitation suite à la réforme gouvernementale. Pour les 20% restants (au-dessus des plafonds de ressources), 2021 verra un premier allègement de 30% (65% en 2022 / 100% en 2023).

De nouveaux programmes d’aides directes

Terres de Montaigu ouvre deux grands programmes d’aides directes en faveur de l’habitat et de la mobilité.

  • un volet environnemental du logement : la réduction des émissions de gaz à effet de serre à destination des propriétaires occupants et des propriétaires bailleurs,
  • un volet social du logement : la rénovation des logements dégradés, l’adaptation des logements au handicap ou au vieillissement, l’accompagnement des primo-accédants.

Avec l’aide à l’acquisition d’un vélo classique ou électrique, en année pleine, Terres de Montaigu consacrera près de 400 000 € à ces aides directes. Ces programmes seront ouverts au Printemps.

À noter également, la création d’un Pass Sports et Culture local par le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS). D’un montant de 30€, ce pass prendra la forme d’un « chèque d’accès aux loisirs », pour les jeunes dont la famille a un revenu modeste. Selon les estimations, cette aide pourrait concerner plus de 450 enfants entre 5 et 15 ans.


Une relance financièrement solide

Une dette historiquement basse

Au 1er janvier 2021, l’encours total de la dette de Montaigu-Vendée s’élève à 15 346 000 € soit 736 € par habitant. Ce montant par habitant est près de 30% inférieur à la moyenne nationale des villes de taille identique.

Depuis la décision de faire la commune nouvelle, la Ville s’est désendettée de 4.5 millions d’euros. En 2021, une nouvelle fois, Montaigu-Vendée ne réalisera pas d’emprunt et réduira ainsi sa dette de 1.5 millions supplémentaires.

Les bénéfices de la commune nouvelle

Depuis 2017, année du choix de réaliser la commune nouvelle, la gestion de nos communes, puis de Montaigu-Vendée a été rationalisée.

Des économies importantes ont été faites sur les assurances, les indemnités ou encore les contrats… Des mutualisations avec la communauté de communes Terres de Montaigu ont été engagées et continueront.


Une relance soutenue par un investissement massif et durable

Le plus significatif de ce budget primitif 2021 réside dans le montant global des investissements. Montaigu-Vendée lancera en 2021 plus de 22 millions d’euros de travaux. Plus de 60% de cette somme sera engagée pour répondre à deux enjeux majeurs de notre territoire : le logement et la croissance durable.

Huit opérations d’aménagement vont avoir lieu sur le territoire afin de créer du logement en nombre, pour répondre à toutes les étapes du parcours résidentiel des habitants, pour les nouveaux arrivants ou encore, pour répondre au développement des entreprises.

Quatre d’entre elles sont des lotissements d’habitation à dominante pavillonnaire (La Nobenne, Les Amphores, Les Vignes et Les Noëlles) avec près de 170 logements qui sortiront de terre.

Les quatre autres opérations sont des quartiers plus denses, aux formes urbaines plus marquées (dont Les Hauts de Montaigu et le quartier de la gare.

Plus de 10 millions d’euros seront engagés cette année pour ces opérations. A terme ce sont 1000 logements qui y seront édifiés.

Plus de 2 741 000 euros seront investis cette année dans la croissance durable. 4 priorités ont été définies :

  • La réduction des émissions de CO2 en poursuivant la rénovation énergétique de nos bâtiments publics ce qui les rend plus économes et moins dépendant à l’énergie carbonée (Mairie de Montaigu, mairie de la Guyonnière, la maison des Rochettes).
  • La qualité de l’eau en continuant la rénovation des réseaux d’eaux usées défectueux qui polluent nos sols et rendent les stations d’épuration moins efficaces.
  • La biodiversité avec l’aménagement de nouveaux espaces verts notamment en cœur de ville (le parc du Val d’Asson).
  • Les mobilités douces avec l’aménagement d’itinéraires cyclables pour favoriser les déplacements du quotidien, les rendre plus sûrs et moins dépendants de la voiture (La Maine à Saint Georges de Montaigu et celui du Val d’Asson à Montaigu.

Infographie : budget municipal 2021 Montaigu-Vendée - Focus sur l'habitat et l'environnement

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×